AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 [Data] X_N : Projet Cité Mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Am'nyakar

Jaffa Nation ▌Chasseur de Goa'uld

avatar

▌INSCRIT LE : 26/01/2010
▌MESSAGES : 1148
▌GENE ATA ? : Incompatible

DOSSIER : Classé Secret Defense
▌GROUPE :
▌GRADE:
▌AFFECTATION:

MessageSujet: [Data] X_N : Projet Cité Mère   Sam 9 Juil - 16:58

Origine de la Cité

La Cité fut bâtie il y a des millénaires par le peuple des Lantiens et fût certainement la construction qui leur mis le plus de temps à faire. Cet immense projet de cité relève en effet de capacités ouvrières énormes et technologiques extrêmement poussées. Hormis son rôle résidentiel (bien qu'elle ne fut que très courtement habitée pour des raisons évoquées plus tard dans ce document.), elle eut un énorme rôle culturel, technologie et même militaire.
En effet cette citée-mère qui devait servir de capitale et solution de retrait si Atlantis tombait définitivement aux mains des Wraith a été utilisée comme zone de stockage culturelle. Toute la culture Ancienne, religions, innovations technologiques - militaires, civiles, médicales... - fut enregistrée ici dans les immenses bases de données et les bibliothèques.
Elle fut également un énorme centre de formation pour les Lantiens, les savants sortaient des Académies de la cité et partaient directement vers Atlantis ou des colonies Lantiennes pour servir la communauté.
On note également la présence d'arsenaux particulièrement impressionnants et de l'expression de toute beauté de l'architecture Ancienne qui s'exprime en ces lieux sacrés. Malgré la présence de vie sur la planète où se situe la planète, les êtres vivants mirent des millénaires après la disparition totale des Anciens avant de s'aventurer dans ce sanctuaire, ce qui explique son état de stase et l'absence de profondes dégradations hormis dans les secteurs commerciaux et le spatioport.


Historique de la Cité

On pense que la Cité fut construite en même temps que celle d'Atlantis, voire peu avant, mais sa construction s'acheva peu après la fin totale des chantiers sur Atlantis. Sa fonction devait être une arrière-garde de la civilisation lantienne et une zone isolée servait de point de ralliement, de formations et de développement technologique avancé grâce à ses académies, à ses laboratoires et ses multiples installations.
D'après les écrits disponibles, ce fut une personnalité imminente Ancienne, un dénommé Leonidas Kolt, grand penseur qui commençait alors à poser des essais militaires sous l'oeil bienveillant de la hiérarchie lantienne qui prenait en compte ses conseils.
Il eut à la base le projet de construire un énorme spatioport désservant toutes les colonies lantienne et établissant un relais permanent avec Atlantis depuis une zone reculée pour servir d'appui industriel, médical et technologique ainsi qu'un sanctuaire de retrait en cas de défaite ou de catastrophe non anticipée.

Rapidement de nombreux Anciens se penchèrent sur le projet avec lui et tous s'accordèrent à dire que par vigilance avec la guerre contre les Wraith, ce projet serait fort intéressant tout en le maintenant dans le plus grand secret. Jamais, au grand jamais, il ne devait y avoir de traces de son existence dans la Voie Lactée ou sur Pégase, même sur Atlantis. Aucune espèce hostile aux Lantiens ne devait découvrir cette cité, ce qui expliqua qu'elle resta des milliers d'années voire plus sans que personne ne foule son sol, car sa connaissance était simplement orale et aucun lantien ne tena d'écrit sur elle hormis de très rares documents secrets gardés par la haute hiérarchie ancienne.
Le projet commença donc dans une galaxie très éloignée de Pégase (et de ce fait encore plus éloignée de la Voie Lactée ce qui explique qu'elle est invisible même avec les engins d'observations spatiaux les plus puissants) et, à l'époque, à la limite de l'extension de l'univers (rappelons que l'univers est en constante extension. Ce qui fait que la limite de l'univers est désormais bien loin de la cité !) ce qui la couvra de toute détection, la vie n'étant pas encore apparue dans cette zone ou étant encore à ses prémices.
Les lantiens commencèrent d'abord par choisir la planète pour les chantiers et la cité ( cette cité n'étant pas mobile, il fallait un environnement stable et harmonieux) et ils fouillèrent l'un des rares systèmes solaires tout jeune de la zone avant de choisir une planète qu'ils nommèrent "Balaho". ( - Les caractéristiques de cette planète seront présentées dans un autre document. )

Ils y bâtirent en premier le Spatioport, le projet original qui fut donc le plus vieux Quartier de la Cité. Ils le construisirent sous forme d'un immense bâtiment circulaire monté sur d'énormes piliers l'élevant au-dessus du sol, et le dotèrent d'énormes systèmes de réacteurs similaires à ceux d'Atlantis, ce qui en fait la seule partie de la cité détachable et indépendante qui peut se mouvoir dans l'espace.
Une fois le spatioport quasiment terminé, un conseil se réunit à Atlantis dont la construction commençait juste pour parler du projet. Cette fois, Leonidas devint plus ambitieux. Un simple spatioport ne suffirait pas à stocker tout ce qu'ils voudraient et faire une arrière-garde renforcée. Il fallait une citée entière, encore plus gigantesque qu'Atlantis et étant la gardienne du savoir tout entier des Lantiens, un lieu de refuge, de culte et de receuil. Un Sanctuaire, mais aussi une zone résidentiel isolée pour les lantiens craintifs de la guerre.
Pour mettre en oeuvre tout cela, Leonidas avait déjà commencé à mettre aux points diverses nouvelles technologies avec des experts (qui seront décrites plus bas).

Le conseil réfléchit longuement, et les jours, bientôt les semaines passèrent, alors que les Wraiths remportaient des victoires. Le conseil accepta alors et débloqua les ressources nécessaires ainsi que la main d'oeuvre, et Leonidas et son équipe repartir dans leur coin de l'univers isolé, victorieux.
Ils bâtirent une autre plateforme circulaire, celle-ci, gigantesque, trois fois plus grande que celle du spatioport et commencèrent à bâtir la cité selon les instructions précises de Kolt...
Et bientôt se dressa la cité de Thessara Etere, le trésor éternel, en lantien.

On y bâtit la Grande Académie, une forêt, un lac, des arsenaux et d'autres nombreuses installations, ainsi que d'immenses quartiers résidentiels.
Fier de sa réussite, Leonidas retourna sur Atlantis qui elle était achevée depuis longtemps et exposa son œuvre aux autres Lantiens qui le félicitèrent mais lui indiquèrent qu'entre temps, les choses avaient changés. 12 autres cités avaient été construite, et celle de Léonidas, de par sa position extrêmement éloignée n'était plus prioritaire et donc tout le savoir ne serait pas stocké en un seul point, mais dispersé sur les 12 cités. Dépité, Léonidas leur demanda pourquoi ils ne l'avaient pas prévenu plus tôt, qu'il stoppe les travaux. Mais les anciens avaient eu une autre idée pour la cité de Leonidas... Thessara Etere serait un relai important. Le lien entre Atlantis et les 12 cités disseminées partout dans l'univers. Thessara Etere serait la gardienne des cités, le droit de passage, le droit au savoir. Le dernier rempart.
Grâce à la technologie élaborée par Leonidas (et qui sera décrite plus bas - je sais je me répète ! Razz ), les Lantiens firent un lien entre Atlantis et Theressa Etere, un lien secret et jalousement gardé. Puis sur Theressa, ils construisirent une nouvelle salle, sous la salle de commande, dans le cercle de la passerelle de commandement. Le Sanctuaire Secret, abritant les 12 passages menant aux 12 différentes cités perdues anciennes...
Ceci expliquant le fait que Theressa ne fut jamais réellement habitée hormis par des scientifiques et des étudiants, et la cité fut en réalité déserte une bonne partie de son existence, entretenue par la technologie s'y auto-gérant...

Descriptions des technologies présentes sur Theressa Etere

Composée de 7 quartiers et d'une surface habitable immense, Theressa Ere c'est dôtée dès sa construction d'une technologie à la pointe du savoir Lantien et même parfois au-delà de la technologie standard ancienne qu'on retrouve un peu partout dans l'univers.

Porte des Etoiles

La StarGate est très présente dans Theressa. Il y a au total 9 Portes des Etoiles dans Theressa, une par quartiers. Ces Portes ont la particularités de n'avoir accès qu'à un réseau de portes "locales", celles de la cité, et il n'y a que 9 coordonnées possibles et composées de seulement 3 chevrons chacunes. Ces Portes permettent de circuler rapidement dans la cité sans emprunter le transit express.

Transit Express

Station de Transit

Ce moyen de transport mis en place et inventé par Leonidas en personne est comparable aux tramway terriens mais cette fois suspendus à un énorme rail au plafond de voies réservées au tram, ce dernier se déplaçant à une vitesse ahurissante et générant d'énormes trous d'airs sur son passage, ce qui força les Anciens à inventer un systèmes de voie fermées en forme d'énormes tubes complétement opaques pour permettre son passage sans dégâts matériels.

Le Flux

Le Flux est la principale innovation de Leonidas. C'est un réseau énergétique extrêmement puissant et indépendant, qui circule dans un circuit fermé, dans la cité et entre Atlantis et Theressa Ere. Ce fluide transparent et inépuisable extrêmement instable est utilisée pour alimenter toute la citée, les surplus d'énergies étant canalisées par un systèmes de canaux énergétiques. Cette source d'énergie fait aussi un lien invisible entre Atlantis et Theressa qui permet le transport entre les deux sans vaisseau. Le fluide est stocké dans une voie spatiale secrete et fermée accessible par Atlantis, qui conduit en quelques heures seulement à Theressa, dans le spatioport. Véritable perle technologique, la maîtrise du Flux a été perdu et son utilisation a petit échelle et quasiment impossible à cause des énormes rejets d'énergies sur de petits appareils et des surplus créant des explosions très violentes.

Divers : La cité est également peuplé d'une multitude d'IA et de petits robots inoffensifs qui effectuent de constantes réparations et prennent en charge l'entretien. Certaines IA sont devenues belliqueuses à cause de bug informatiques et causent parfois des soucis.

Espèces présentes dans la cité :

Les Amon'rii


Les Amon'rii sont une race extrêment belliqueuse ayant rejoins la cité très récemment. Leur culture est entièrement vouée à la guerre et à la conquête et leur société une véritable machine pour créer des êtres bons qu'à tuer et à se battre. Dépourvus d'éthiques hormis entre clans rivaux, ils ont longtemps été considérés par les rares peuples du secteur comme des barbares sans cervelles avant qu'un humain ne survécusse à une captivité et témoigne de leur société bâtie autour de la crainte des Anciens il y a des milliers d'années.
Il s'agîrait en effet des premiers êtres sédentarisés ayant vécu sur la planète où se trouve Theressa, aux prémices de leur civlisation, et que, chassés par les Lantiens, ils aient tentés à plusieurs reprises de reprendre leur du et la cité par la même occasion, mais étant primitifs, se faisant repoussés sans problèmes par les Anciens avant que ceux-ci ne décide de les décourager une bonne fois pour toute en les repoussant violemment, ce qui perturba les Amon'rii qui se réfugièrent dans le culte de la guerre pour reprendre un jour leur terre natale.
Leur technologie actuelle se rapproche de celle humaine avec des armes à feu mais qui sont nettement moins développées que celle humaine tout en étant très efficaces.
Leur société est divisée en différents clans qui ont mis fins à leurs guerres tribales pour s'unir et prendre le contrôle de la cité des Anciens désormais "vide" de vie. Ils réussirent à prendre les quartiers communs aux autres locataires des ruines et lancent chaque jour des guérillas sanglante dans la cité pour prendre le contrôle du reste de l'antique cité, sans savoir quelle trésor ils ont sous les pieds...

Les Akrils


Cette race est déjà moin belliqueuse que la précédente mais potentiellement mortelle pour des humains non avertis. Ce sont les premiers à avoir foulé la cité après la disparition des Anciens et ils ont le contrôle des Arsenaux et des zones médicales, qui forment un cercle autour de la zone de commandement qui n'est aux mains de personne.
Cette race base sa société sur le savoir et se nourrit des informations stockées dans la cité, la plupart des membres de cette espèce ont le gêne Ancien grâce à un procédé qui leur permet de le recopier dans leur code génétique. Ce système est de ce fait extrêment convoité par les autres races qui cherchent à s'en emparer afin d'avoir également accès aux technologies lantiennes, ce qui est un privilège jusqu'ici réservé aux Akrils, seule espèce avec la tribu Obsilon a avoir le gêne ancien. Les Akrils restent donc la plupart du temps retranchés dans les arsenaux et quartiers médicaux, mais sont extrêment méfiants des autres espèces à cause de leur statut à part entière.

La Tribu Obsilon



Les Obsilon sont des humains. Enfin étaient. Ils sont des descendants quasiment directs des Lantiens ayant vécus sur la cité mère et ont de ce fait hérité de leur gêne et une partie de leur savoir, car une des particularités des Obsilon est leur mémoire de groupe, semblable aux réplicateurs. Chaque individu qui naît possède la mémoire de tous les autres.
Leur apparence physique particulièrement repoussante vient d'une défaillance génétique d'origine inconnue qui a touchée toute l'espèce et qui lacère leur peau dès la gestation, pour les cas les plus graves, leur ronge la cervelle et les rend fou.
Leur société est complétement désorganisée et les Obsilon sont un peu partout, aussi bien dans la Cité que dans les forêts et les plaines de la planète. Ils sont craintifs des autres espèces en général mais leur servent parfois pour activer des technologies. Rares sont les groupes d'Obsilon armés mais il en existe et il vaut mieux les éviter, ils sont peu résistants mais sont de très bon tireurs et n'hésite pas à tendre des embuscade ou éliminer leurs cibles de très loins, ou en se servant des divers pièges de la cité.
Ils ont un leader, Korum'a Lkezek, celui-ci a une certaine autorité mais très relative et les bandes d'Obsilon sont éparpillées un peu partout sans vraiment de hiérarchie concrète à part celle établie dans l'Académie, le seul lieu où le principal groupe armé d'Obsilon dirigé par Korum'a tient tête aux autres espèces et garde jalousement les savoirs enfermés dans l'académie.

_________________
Ex-Anus, Ex-Marduku
Revenir en haut Aller en bas
Am'nyakar

Jaffa Nation ▌Chasseur de Goa'uld

avatar

▌INSCRIT LE : 26/01/2010
▌MESSAGES : 1148
▌GENE ATA ? : Incompatible

DOSSIER : Classé Secret Defense
▌GROUPE :
▌GRADE:
▌AFFECTATION:

MessageSujet: Re: [Data] X_N : Projet Cité Mère   Sam 9 Juil - 17:08

Plans de la Cité

Plan Général



Bas Quartiers



Quartiers Communs




Quartiers résidentiels, civils et militaires



Spatioport



Voie Sacrée



Sanctuaire des 12 Cités


_________________
Ex-Anus, Ex-Marduku
Revenir en haut Aller en bas
Am'nyakar

Jaffa Nation ▌Chasseur de Goa'uld

avatar

▌INSCRIT LE : 26/01/2010
▌MESSAGES : 1148
▌GENE ATA ? : Incompatible

DOSSIER : Classé Secret Defense
▌GROUPE :
▌GRADE:
▌AFFECTATION:

MessageSujet: Re: [Data] X_N : Projet Cité Mère   Sam 9 Juil - 17:41

Lieux Importants de la Cité


L'Académie


L'Académie est un lieu extrêmement convoité par tous les habitants de Thessara Etere. Elle renferme une bonne partie du savoir Lantien qui ne fut pas supprimé de la Cité, et surtout, tout ce qu'il faut savoir sur les 12 Cités, et comment y accéder. Les rumeurs veulent même qu'un souterrain partent des sous-sols de l'académie pour aller directement dans le Sanctuaire sans passer par la salle de Commandement.
Mais le lieu est bien gardé, le principal groupe armé Obsilon, celui de Korum'a Lkezek tiens l'Académie avec pas mal de guerriers et ils y sont bien installés, gardant jalousement les secrets et leur seul endroit où se réfugier. Car en effet, si l'académie ne paye pas de mine de l'extérieur à cause des dégâts causés par le temps et les guerillas pour son contrôle, elle recèle d'annexes et de souterrains calmes et vastes. C'est un des hauts-lieu de la cité, et la place forte des Obsilon.

Korum'a Lkezek étant très marchand, il ne tire pas à vue hormis sur les Amon'rii, il est possible de converser avec les Obsilon mais impossible de rentrer sans une invitation directe de Korum'a.

Le Spatioport


Le Spatioport n'est officiellement aux mains d'aucune faction, mais des groupes d'Amon'rii y sont en permanence pour couvrir leurs convois venant de la planète, car en effet, les tribus restés en dehors de la cité approvisionnent les groupes de combattant Amon'rii et leurs convois arrivent au spatioport, ce qui oblige les guerriers à laisser des gardes en factions malgré les dangers du lieu, car le spatioport tombe en ruine et des brêches sont ouvertes un peu partout. La salubrité du bâtiment est douteuse et des Récupérateurs Akrils rodent...


Les Grandes Halles


Les Halles sont un des lieux les plus dangereux de la Cité de part leur proximité avec la Salle de Commandement. Une fois que vous contrôlez les Halles, vous pouvez barrez l'accès des autres à la Voie Sacrée et essayer tranquillement d'ouvrir la Salle de Commandement... Les Halles n'ont jamais été prises par personnes et des fusillades éclatent tous les jours. Un perpétuel champ de bataille devant la salle de commande.

Les Arsenaux / Entrepôts d'Armes


Les divers entrepôts et arsenaux de la cité sont exclusivement gardés par les Akrils qui en ont le contrôle depuis leur arrivée dans la cité. Il semble que ce soit une des rares zones qui intéressent les Akrils, surement grâce aux laboratoires d'armements et civils présents dans ces entrepôts. Les lieux sont en général extrêmement bien gardé et les Akrils tirent en général à vue sur tout ce qui bouge autour hormis les leurs, il est impossible de rentrer dans ces places fortes sans être accompagné d'un commando akril vous escortant ou d'avoir une importante force.

Labos :



La Forêt Artificielle


Un des rares lieux paisibles de la Cité. Les Akrils aiment s'y reposer en toute tranquillité car peu d'espèces le fréquente et aucune n'y prête attention, pourtant elle recèle de cachettes crées par les Lantiens il y a des années. Il n'est pas rare de croiser des Obsilon ou des Akrils dans cette forêt sans avoir le risque de se faire attaquer.


Salle de Commandement



Le Salle de Commandement est le point névralgique de la Cité et aucune espèce encore en vie n'en a encore jamais foulé le sol à cause de sa titanesque porte blindée et sécurisée, disposant d'un verrou mis en place par les Anciens à leur départ. Il n'y a que très peu de temps pour le déverouiller et personne n'y est jamais encore arrivé, car une fois après avoir pris le contrôle de la petite enceinte devant la porte, il faut encore la tenir face aux forces Amon'rii et Akrils qui se disputent l'accès depuis toujours.
Une fois passé cette porte l'on découvre un bijou technologique : le noyau IA de la Cité, qui gère tous les robots et engins automatisés et possède une forme de conscience capable d'interargir avec n'importe quelle espèce. Le noyau est entouré d'un grand nombre de terminaux qui contrôlent les systèmes de sécurité, de survie, d'écoulement, de récupération des eaux, en bref : la totalité de la Cité. On peut dire qu'on décide de la pluie et du beau temps une fois qu'on a accès à la Salle de Commande...

_________________
Ex-Anus, Ex-Marduku


Dernière édition par Marduk le Mer 31 Aoû - 18:45, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Am'nyakar

Jaffa Nation ▌Chasseur de Goa'uld

avatar

▌INSCRIT LE : 26/01/2010
▌MESSAGES : 1148
▌GENE ATA ? : Incompatible

DOSSIER : Classé Secret Defense
▌GROUPE :
▌GRADE:
▌AFFECTATION:

MessageSujet: Re: [Data] X_N : Projet Cité Mère   Mer 13 Juil - 23:36



Nom de la planète : Balaho

Période de révolution : 700 jours

Vitesse orbitale moyenne : 15,765 km/s

Sattellites : 4

Superficie : 730 042 310 km²

Composition de l'air : Quasiment identique à celle terrienne. Respirable pour les terriens et espèces assimilées.

Description de la surface :

Hormis la surface occupée par la cité des Anciens, Balaho possède un paysage assez varié. Autour de la cité s'étendent les bois de Oklor où vivent les principales tribus Amon'rii ce qui en fait une zone dangereuse. Ces bois se distinguent par des arbres aux sommets vertigineux, et aux troncs fins créant de grandes allées brumeuses, car la brume s'y infiltre partout, et les Amon'rii surnommèrent cette grande forêt "Le Bois des Ombres".

Cette forêt s'étend sur de nombreux kilomètres et il faut plusieurs heure en jumper pour en atteindre le bout. Derrière l'orée de cette immense forêt se dévoilent d'immenses plaines verdoyantes et pluvieuses où l'on trouve les principales espèces animales de la planète. Ces plaines sont immenses et abritent de nombreux lacs artificiels créés par les anciens lors de la construction de la cité pour l'aprovisionner en eau. Il y a également d'anciens bâtiments anciens en ruines pour la plupart. C'est sur une petite colline de cette plaine que se trouve la seule Porte des Etoiles de la planète connectée au réseau galactique.

Bien loin de ces plaines habitées par quelques Amon'rii nomades, une poignée d'Akrils en exil et des Obsilon perdus mourrant à petit feu s'étend un grand océan en perpétuel tempête et au milieu de cet océan se trouve une grande île où siège le gouvernement Akril, dans une petite cité. La technologie y est très élevée et les Akrils sont la seule race de ce coin de l'univers a en possédé une si élevée leur permettant entre autre la colonilastion spatiale.

_________________
Ex-Anus, Ex-Marduku
Revenir en haut Aller en bas
Am'nyakar

Jaffa Nation ▌Chasseur de Goa'uld

avatar

▌INSCRIT LE : 26/01/2010
▌MESSAGES : 1148
▌GENE ATA ? : Incompatible

DOSSIER : Classé Secret Defense
▌GROUPE :
▌GRADE:
▌AFFECTATION:

MessageSujet: Re: [Data] X_N : Projet Cité Mère   Sam 23 Juil - 19:45

Amon'rii


Histoire et Culture



Comme dit précédemment, les Amon'rii sont la plus vieille espèce de Balaho et de son système solaire, et les seuls encore vivants à avoir fréquenté les Lantiens. Ils étaient même sur Balaho avant les anciens mais étaient à l'époque de minuscules tribus dispersées dans la plaine où est bâtie Theressa Etere. Ils vivaient de la chasse et se battait entre eux pour conquérir des terres, des bêtes d'élevages... D'après des documents anciens, ils avaient alors à l'époque une apparence semblable à celle présente mais leur peau était semblable à celle des Tau'ri.
Chassés par les Lantiens dès l'arrivée des premiers éclaireurs, craignant la technologie et prenant les Lantiens pour des démons ils partirent au fur et à mesure que les Lantiens s'installaient et les chassaient. Ne voyez pas là un manque d'humanisme de la part des Anciens, en réalité aucune négociation n'était possible. Le language encore très primitif des Amon'rii à l'époque ne leur permettait pas de communiquer avec les Lantiens, et leur xénophobie et agressivité naturelle les rendait particulièrement inaprochable sans déclencher une escarmouche vaine.
Craignant les Lantiens qui répondaient de plus en plus violemment aux assauts des Amon'rii, ils partirent se réfugier dans les bois obscurs et les crevasses qui en déchirait le sol par endroit, et ils y vécurent longtemps ce qui blanchit leur peau au fil des générations, et la rude vie la rendit dure et sèche, écailleuse par endroit. Ils ne s'approchèrent plus de Theressa Etere pendant longtemps et se battirent entre eux, leur société évoluant au fil des siècles. Rapidement leur société s'organisa en castes, par une simple division des Amon'rii, il y avait trois classes : la première et la plus importante, celle qui dirige les tribus et les autres castes : La caste Religieuse, connue sous le nom de "Atka Nonn Rakash", ce qui signifie Le Cercle du Sang dans le language des Amon'rii. Leur religion est fondée sur la guerre et le sacrifice du guerrier pour les siens, avec un fort esprit de camaraderie, déterminé par la qualification de "meutes de guerriers". Cette religion est caractérisée par des sacrifices de nourrissons issues des castes guerrières et ouvrières.
La deuxième classe et seconde plus importante est la classe Guerrière, la plus importante en nombre ceci dit, la classe religieuse étant composé de peu d'invidu et étant très élitiste.
La classe guerrière est composé d'une bonne partie des Amon'rii mâles, et cette classe illustre parfaitement les conditions physique des Amon'rii, des bestiaux baraqués, belliqueux, xénophobes, endurants et meurtriers. Ils obéissent sans faille aux classes religieuses et voue une haine profonde aux non-combattants, les traitant comme des sous-fifres. Ils n'hésitent pas à se donner la mort lorsqu'ils se font prisonniers pour ne pas être déshonnorés.
La dernière caste est celle des non-combattants : femmes, enfants, ouvriers...
Elle est très mal vue par les combattants et pourtant faire tourner l'industrie guerrière et nourrit les autres classes. La plupart des représentants de cette caste vivent dans la cité de Nargothro'rii , la seule ville Amon'rii qui ne ressemble pas à un vulgaire campement.

Plan de Nargothro'rii :



Cercles bleus : tentes, habitations (à l'extérieur => campements des guerriers)
Rectangle vert : Grand complexe industriel (armement essentiellement)
Cercles rouges = Miradors fortifiés (mitrailleuses, projecteurs, alarmes...)
Pentagones noirs = Générateurs et machineries
Cercle violet = Siège du Cercle de Sang
Traits noirs reliant plusieurs éléments = ponts suspendus
Cercle blanc = Zone commerçante, départ des convois
Trait marron = Enorme porte fortifiée possédant système d'ouverture automatisé.

Description des technologies Amon'rii :


Armement :


On trouve que peu de modèles différents dans les troupes des Amon'rii. Ils possèdent tous en général le fusil ci-dessous, alliant une cadence de tir convenable avec une puissance assez importante et un recul plutôt bien compensé. Les modèles sont en général bricolés par leurs possésseurs car ils ont une tendance à enrailler souvent à la sortie de l'usine quand ils sont neufs. Ils sont particulièrement rentable par leur faible cout en matière première et leur endurance au combat, ils sont réputés incassables malgré les quelques défauts corrigés par les soldats.


Leurs grenades elles sont assez originale et ils utilisent un système rappelant les grenades à manche allemandes de la seconde guerre mondiale. Ce sont des boules d'explosifs parfois d'origine organiques (la forêt recèle de secrets...) reliés à une chaine et à un manche. Il faut faire tournoyer la boule gràce la chaîne avant de le lancer sur les positions ennemis. Ces grenades extrêmements sensibles ont une amorce très courtes et la présence de défauts d'usinage peuvent causer de graves accidents, sur comme en dehors des combats, cependant chaque soldat en possède au moins une sur lui en générale.


L'unique arme lourde de l'infanterie Amon'rii est celle sur l'image ci-dessous, un énorme fusil porté par les soldats les plus robustes qui tirent des cartouches chargées d'explosifs déclenchant des explosions semblable à celle d'une grenade à l'impact. Si vous êtes directement touché par cette arme, vous avez de forte chance d'être démembré, de perdre le membre touché ou dans le pis des cas, finir en bouillie. C'est une arme redoutée par les autres factions et elle provoque souvent la retraite des adversaires des Amon'rii dans la cité de Theressa Ethere à cause de son efficacité inquiétante.



Moyens de transports



De ce côté là les Amon'rii ne sont pas beaucuoup développés et en dehors du Transit Express, ils voyagent à pieds utilisant des sortes de caravanes blindées pour les convois de marchandise. Ils ne semblent pas intéresser à la colinisation spaciale, malgré qu'ils en connaissent l'existence grâce aux Akrils capturés. Leurs intérêts semblent alors se limiter à Balaho...

_________________
Ex-Anus, Ex-Marduku
Revenir en haut Aller en bas
Am'nyakar

Jaffa Nation ▌Chasseur de Goa'uld

avatar

▌INSCRIT LE : 26/01/2010
▌MESSAGES : 1148
▌GENE ATA ? : Incompatible

DOSSIER : Classé Secret Defense
▌GROUPE :
▌GRADE:
▌AFFECTATION:

MessageSujet: Re: [Data] X_N : Projet Cité Mère   Mer 27 Juil - 14:09

Akrils



Histoire et Culture


Les Akrils sont originaires de Roämladris, une planète voisine de Balaho.
Quand les Anciens arrivèrent dans ce coin reculé de l'univers, les Akrils n'étaient pas encore très avancés dans l'évolution complexe de leur espèce et étaient encore à un stade aquatique d'animal primitif et ne connurent pas les Anciens mais eurent une évolution extrêmement rapide et à la disparition des Anciens, ils avaient déjà atteint un stade supérieur à la Tau'rii sans l'aide de technologies extérieures, aucune installation Lantienne n'étant présente sur Roämladris. Ils se développère autour d'une technologie extrêmement polluante qui tuait leur environnement déjà très fragile à la base à petit feu. Leurs tests pour se lancer dans les voyages spatiaux créérent d'énormes problèmes écologiques, des famines, épidémies, catastrophes industrielles... Ils développèrent d'abord une énergie semblable à l'énergie nucléaire basée sur la fusion d'atomes inconnus des scientifiques tau'ri, créant une énergie extrêmement instable aux radiations mortelles en moins de 1h en cas d'exposition ou d'accident dans les laboratoires/centrales test.

Ils mettèrent également au point des armes bactériologiques extrêmement puissantes dont la convoitise déclencha de sanglantes guerres civiles qui amoindrirent encore le confort de vie sur la planète. De nombreuses cités et régions furent rasées ou misent en quarantaine totale, désertée ou habitée par des macchabées et des survivants désespérés et enfermés.

Las de ces boucheries et du manque d'ethique de leur peuple, un groupe élitiste d'Akril nommé le N.I.A (Nouvel Idéal Akril) prit les armes et renversa le gouvernement planétaire en place, alors manipulé par les diverses forces armées et groupes industriels. Le N.I.A enrôla de nombreux activistes dans ses rangs et avec l'aide d'industriels prêt à sacrifier la technologie actuelle pour quelque chose de plus propre, ils montèrent une armée et reprirent le contrôle de toute la planète au prix de pertes extrêmement lourdes et de longues années de guerre. C'est durant cette période que le N.I.A mis en orbite ses premiers satellites scientifiques et de combat, et peu après suivirent les premiers voyages spaciaux qui se limitèrent aux quelques 17 satellites naturels de Roämladris, où furent construis des bases et des spatioports importants. Ils découvrirent également en orbite un satellite de défense ancien (semblable à celui utilisé sur Atlantis pour détruire un vaisseau ruche de la flotte fonçant sur la cité) en parfait état. C'est grâce à quelques données dedans qu'ils découvrirent l'existence des lantiens, la position de Theressa Etere et le fonctionnement de la technologie ancienne, grace à un Akril : Notusaï Karusa, ou encore appelé Eru Iluva, l'Elu des Morts, le seul Akril à l'époque à posséder un gène compatible du à une mutation génétique infligé par les radiations, par le plus heureux des hasards. Etant un politicien aguéris et activiste pour le N.I.A, on le porta au rang de héro et son ADN fit avancer la recherche qui aboutit à la greffe du gène ancien sur tout représentant de l'espèce Akril.

Le satellite ancien fut rapidement démantelé et on étudia le blindage, les moteurs et toute forme de technologie présente ainsi que le système d'armement, tout ceci servit à améliorer la technologie Akril pour la rendre moins dépendante des technologies polluantes dont la planète souffrait encore. Les moteurs et rivaux d'énergie du satellite servirent à améliorer les vaisseaux Akrils désormais prêt à se lancer dans la conquête galactique tandis qu'une étude scientifique financée par le N.I.A révélait le seuil critique du coeur de la planète dont se servait divers industriels comme source d'énergie même sous le dictat du N.I.A, tuant la planète encore plus.

Lorsque Roämladris devint un enfer invivable, on bâtit d'énormes vaisseau dont le vaisseau monde Koruga, actuelle capitale galactique des Akrils et ils quittèrent la planète pour créer des petites colonies un peu partout tandis que Koruga se stationnait dans le système solaire. Toutes les colonies sont sous l'influence direct du N.I.A, sauf deux. Celle de Oméga 5, une planète qui sert de repaire aux opposants au N.I.A, faiblement peuplé, seulement d'anciens industriels et milliardaires, mercenaires et rebelles chassés par le N.I.A qui conspirent dans leur dos et sabordent parfois des vaissaux isolés. Une bande de raclure qui ne demande qu'à être exterminé et qui ne doit sa survie qu'au fait que le N.I.A s'intéresse plus à la deuxième colonie qui lui échappe en partie, celle de Balaho et de Theressa Etere...

Balaho fut la deuxième planète a être colonisé et les Akrils arrivèrent directement près de Theressa, intrigués et s'attendant à découvrir une autre race intelligente. Ils trouvèrent à la palce de cela une cité totalement déserte qu'ils déverouillèrent grâce au gène. Lorsqu'ils arrivèrent, ils furent attaqués par les Drones de Sécurité de la cité, que les anciens avaient activés avant de partir, mais les commandos Akrils parvinrent à se frayer un chemin jusque dans la Salle de Contrôle et y désactivèrent tout système de sécurité opérant, enfin c'est ce qu'ils pensèrent.

Supersticieux, le N.I.A décida de bâtir la colonie loin de la cité de Theressa au cas où les fantômes de ses anciens habitants ne revinrent un jour réclamé leur dû, et ils bâtirent la cité de Koru-Nata', sur une île au milieu de l'océan. Ils y placèrent d'éminents scientifiques, et tous voulurent étudier la planète et en particulier la cité, se désintéressant du reste du système. Mais le N.I.A gardant la tête froide et se doutant des autres mystères et dangers de la galaxie n'envoyèrent que les meilleurs et une déléguation du N.I.A, dirigée par Notusaï et supervisant la cité et toutes les activités du N.I.A.

On ne tarda pas à envoyer de nombreux commandos et équipes de reconnaissance arpenté la cité et les Akrils furent la première race à fouler le sol de chaques quartiers, à leurs risques et périls. Certaines IA corrompues réactivèrent des pièges et des systèmes de sécurité qui causèrent des pertes aux Akrils, notemment près de l'Académie où sont placées de nombreuses tourelles. Il fallut du temps aux commandos pour prendre le contrôle de l'académie et enfin désactiver son système de sécurité. L'Académie devint pendant un temps leur QG sur Theressa où ils stockèrent un grand nombre de données et d'armement et étudièrent la majorité des données anciennes stockées ici. C'était avant l'arrivée de Korum'a, le leader des Centurions Obsilon, le principal groupe armé des Obsilon. Avant l'arrivée des Akrils, les Centurions se terraient dans les laboratoires ou infirmeries, tentant d'endiguer la progression de leur mutation génétique qui les affaiblissait. Il n'y parvint pas, cependant il mit au poing le Nectar, une drogue extrêmement addictive dont son accro tous les Centurions, car ils l'utilisent très régulièrement à cause de sa capacité à améliorer leurs attributs physique et les rendres résistant. Cependant cette drogue ne marche que sur les Obsilon et l'incubation de ce liquide par une autre race provoquerait des effets dramatiques, comme l'apprirent les premiers commandos Akrils qui voulurent tenter l'expérience et finirent sur le carreau pris de convulsions et de migraines horribles, entraînant la mort par overdose 2heures plus tard.

Korum'a sortit des laboratoires quand il apprit la présence d'une race inconnue qui arpentait toute la cité. Lorsqu'ils voulurent prendre contact avec l'un des commandos, ceux-ci, effrayés par l'apparence des Centurions exterminèrent les groupes de reconnaissance de Korum'a. Ce fut la première erreur des Akrils à propos des Obsilon, erreur que les Amon'rii firent aussi par la suite. La deuxième erreur fut de prendre les Obsilon pour une race faible et démunie. Quand les commandos revinrent à Koru-Nata' et firent leur rapport, Notusaï et son conseil observèrent les images des Obsilon et déclarèrent que ce n'était que des primitifs qui squattaient la cité et qu'il était inutile de se préoccuper d'eux.

Les commandos prirent alors l'habitude de tirer à vue sur les Obsilon qui les effrayait de part leur apparence et leur façon d'agir, se tapissant dans l'ombre, ils les prenaient pour des êtres fourbes et corrompus. Les massacres d'Obsilon mit Korum'a hors de lui, et dans un excès de rage il rassembla toutes ses troupes et marcha vers l'Académie. Il ne peina pas à éliminer les rares gardes qui patrouillaient autour et pénétra dans l'académie sans problème, tout système de sécurité étant désactivé. Ils massacrèrent les Akrils qui tenaient ce lieu clé, non sans peine car les commandos présents offrirent une résistance hardue jusque dans les sous-sols de l'Académie avant de tomber un par un, parmi les morts était Korusaï, le fils de Notusaï. Lorsqu'il apprit la chute de l'Académie par des Obsilon et la mort de son fils, Notusaï démissionna de son statut de Sénateur du N.I.A et prit la tête d'un commando avant de partir à la recherche de son fils pour ne jamais reparaître.

Ce fut un certains Okumar qui prit sa suite, un Akril sage et influent qui décida d'installer le QG de Theressa dans les infirmeries et arsenaux, qu'il croyait sindés. Ce n'était pas le cas et cela divisa les Akrils sur place en plusieurs groupes avec leurs leaders respectifs par quartiers. Les contacts se firent de moins en moins souvent entre Koru-Nata' et les Akrils présents sur Theressa qui devaient faire face à Korum'a qui désirait venger les siens et prit dans un excès de haine envers les Akrils, et aux Amon'rii qui venaient d'arriver et pullulait dans les quartiers communs et résidentiels. La distance entre Koru-Nata' et Theressa fit qu'au fil du temps, les Akrils de Theressa devinrent indépendant de la volonté de Okumar et s'appelèrent eux-mêmes Les Oubliés car rares étaient les convois de ravitaillement et ils durent se débrouiller seul longtemps avec qu'Okumar ne forment les Spectres, des commandos surentrainés qui allaient de temps à autres sur Theressa pour ravitailler les Akrils sur place et exécuter des missions pour les aider.

Depuis le coup de folie de Korum'a et son coup d'éclat à l'Académie qui appartient encore aujourd'hui aux Centurions, les Akrils se méfient de toute espèce et préfère l'isolement à la fréquentation des autres espèces, collectant les données de Theressa et leurs technologies, pillant les ruines malgré les guerillas déclenchés par Korum'a et les Amon'rii.

_________________
Ex-Anus, Ex-Marduku
Revenir en haut Aller en bas
Am'nyakar

Jaffa Nation ▌Chasseur de Goa'uld

avatar

▌INSCRIT LE : 26/01/2010
▌MESSAGES : 1148
▌GENE ATA ? : Incompatible

DOSSIER : Classé Secret Defense
▌GROUPE :
▌GRADE:
▌AFFECTATION:

MessageSujet: Re: [Data] X_N : Projet Cité Mère   Mer 27 Juil - 14:53

Caractères physiques, moral et sociologiques


Les Akrils se démarquent par leur étonnante variété raciale. En effet leur espèce comporte de nombreuses variétés qui n'en sont pas vraiment car ils ont une particularité et un avantage : ils s'adaptent à n'importe quel climat, atmosphère et lieu, ce qui leur permit de vivre pendant très longtemps sur Roämladris.

Il est a noté l'extrême différence physique entre les Mâles et les Femelles Akrils.

Mâle


Femelle

Les femmes Akrils sont autant impliquées dans la société que les mâles et elles sont égales aux mâles depuis la mise en place d'une société en réalité, elles n'ont jamais eu à souffrir d'être rabaissées, cependant on note un certain attachement aux valeurs guerrières chez le N.I.A, ce qui n'a pourtant pas éloigné les femmes du pouvoir puisqu'elles sont aussi très activement engagées dans les forces armées et qu'on trouve autant de mâles que de femelles.

Les Akrils sont un peuple extrêmement endurant, moins physique que les Amon'rii mais tout aussi coriaces mais sont cependant plus tournés vers la culture et la sagesse et ne se battent pas pour conquérir mais pour avoir accès au savoir des Anciens. Ils mènent des expéditions pour récupérer des artefacts, des données, jamais dans le but de tuer; cependant ils sont impitoyables et tuer un autre individu qui n'est pas de leur espèce, même s'il est innocent ne leur pose aucun problème d'ethique. Ils ne considèrent aucune race comme leurs ego et sont emprunts d'une certaine fierté. Aborder un Akril dans Theressa quand on en est pas un nous-même est extrêmement difficile. Il faut déjà arriver à sa hauteur sans qu'il vous ait préalablement tué ou criblé de balles, il faut ensuite supporter son mépris envers votre espèce et ensuite espérer peut-être attirer son attention, sinon, il vous laissera sur place dans le meilleur cas, dans le pire, vous tuera ou vous taillera en pièce.

Les femmes Akrils ont une capacité mentale impressionante et ont grâce à la technologie fait déjà quelques pas dans la télékinésie et découvert les prémices de l'étude de l'Ascencion.

_________________
Ex-Anus, Ex-Marduku
Revenir en haut Aller en bas
Am'nyakar

Jaffa Nation ▌Chasseur de Goa'uld

avatar

▌INSCRIT LE : 26/01/2010
▌MESSAGES : 1148
▌GENE ATA ? : Incompatible

DOSSIER : Classé Secret Defense
▌GROUPE :
▌GRADE:
▌AFFECTATION:

MessageSujet: Re: [Data] X_N : Projet Cité Mère   Jeu 25 Aoû - 20:08

Description des technologies Akrils :

Armement :

Les Akrils utilisent des armes à feu projetant des projectiles en fer avec un principe semblable aux armes Tau'ri mais également des armes semblables à celles des Goa'uld depuis leur arrivée sur la Cité. En s'inspirant des tourelles de défenses de la cité ils mirent au poing des fusils d'assauts utilisant le même système de tir que les lances jaffas et avec la même puissance mais avec une précision accrue et une cadence de tir élevée. Ces armes sont particulièrement meutrières mais ont tendance à s'enrayer et surchauffer très rapidement, et les munitions sont rares dans Theressa.


Arme à feu




Arme à énergie



Moyen de transport


Les Akrils possèdent une petite de flotte de vaisseaux spatiaux tous basés sur le même modèle de coque, seul l'aménagement intérieur varie en fonction de l'utilisation du vaisseau (transport civils, marchandises, vaisseau-cité, laboratoires, vaisseau militaire,;..). Ils se déplacent majoritairement en vaisseau et possèdent également de petits modules de transport afin de se déplacer sur les planètes.


Vaisseau :



Module :



_________________
Ex-Anus, Ex-Marduku
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: [Data] X_N : Projet Cité Mère   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Data] X_N : Projet Cité Mère

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Un stade de Football à cité Soleil...
» Cité Soleil, Evens serait le plus riche des pauvres
» Fort-St Michel lieu macabre devenu le Cité Soleil du Cap-Haitien
» Plus sur le projet d’usine d’assemblage de téléphones
» L'intervention ratée à cité soleil, à qui la faute ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
STARGATE RPG : L'aventure continue ... :: Projet : Thessara Etere-